Cecile, el Kinki & Botta

Trio de flamenco électronique
Cecile, el Kinki & Botta Trio de flamenco électronique Paris Musiqua
Lieu:
Paris, Île-de-France
Prix:
€ 150 - 900
Téléphone:
Indisponible
Demander disponibilité
Musiciens:
Cécile Evrot , chant
Philippe Botta , saxophones, ney
Diego Farnié , programmation
Il n'y a toujours pas d'avis.

Depuis 2016, ce trio hispano-français explore de nouveaux territoires et sonorités flamencas, à partir du chant orthodoxe et traditionnel de la cantaora Cécile Evrot. Diego el Kinki remplace la guitare par les machines, mais tous deux adhèrent à une règle de base du flamenco traditionnel : le cante est souverain et règne en maître, les instruments accompagnent, et les compositions, basées sur des chants classiques (seguiriyas de Francisco La Perla, Manuel Molina, Paco La Luz et Tomas El Nitri, fandangos de Lucena et Frasquito Yerbabuena, soleares de Joaquín el de Paula, etc.), maintiennent la structure, le sens et les spécificités de chaque palo. Le résultat est électronique et innovant, mais préserve la force et la pureté du chant traditionnel.
L'incorporation de Philippe Botta aux saxophones et au ney turc ajoute des influences du jazz et de la musique traditionnelle européenne et moyen-orientale qui font partie de l'ADN du flamenco.

Formation

Formation composée de trois membres
Cécile Evrot - chant
Philippe Botta - saxophone soprano, saxophone ténor, ney turc
Diego el Kinki - machines (programmation)
Possibilité d'accueillir des invités solistes instrumentaux (trompette, accordéon, etc.)

Répertoire

Répertoire basé sur les chants flamencos traditionnels (buleria, solea, seguiriya, tangos, guajira, fandangos, etc.) accompagnés par les machines et les saxos, qui remplacent la guitare, élargissant ainsi l'univers sonore.
Emprunts au répertoire de la chanson espagnole, influences du jazz, du rock et de l'électro.

Logistique et équipements

FICHE TECHNIQUE GROUPE

Matériel apporté par Cecile y el Kinki
Cécile – micro Audio Technica 2010, set d'effets VE-20 BOSS, sortie XLR Mono
El Kinki – ordinateur, synthé Blofeld, branchés sur table Mackie, sortie XLR L/R

Matériel à fournir
- prise électrique 220V (minimum 2). Prévoir des rallonges.
- 3 retours minimum (enceintes musiciens).
- 1 façade (enceintes public)
- 1 table de mixage (avec fx, réverbe)
- 1 micro SM58 pour choeurs et lead El Kinki
- 1 micro Neumann pour saxophones Philippe Botta (ténor et soprano sur le même micro) avec réverbe.
- 1 micro SM57 pour ney Philippe Botta avec réverbe.
- 3 pieds de micro.
- 7 câbles XLR pour brancher les musiciens sur la table de mixage (Cecile L/R, El Kinki L/R et micro voix, Philipe micro saxos, micro ney)
- 1 table pour machines El Kinki, min 1mx1m, hauteur 1m20
- 1 table pour neys et saxs ¨hilippe Botta, min 1mx1m, hauteur 1m.

CKB peuvent se procurer tout ce matériel si besoin est, moyennant accord.
Possibilité également de se procurer un système de sonoristation

Montage et déplacements

- déchargement matériel: 15-20 minutes.
- temps optimal d'installation du set: 20-30 minutes.
- balance son: entre 30 et 60 minutes.
- temps de pause minimum avant le concert: 1 heure
- durée du concert: entre 45mn et 1h30 au choix de l'organisateur.
- temps de démontage du set: 15 minutes.

Possibilité de se déplacer en train ou en voiture.

Expérience

Cécile Evrot - chant Après une formation de pianiste classique, la française Cécile Evrot découvre l'espagnol et le flamenco à l'âge de 15 ans. Elle s'oriente rapidement vers le cante, et commence son apprentissage, d'abord en autodidacte, puis auprès d'artistes comme José Méndez et Juan José Amador, et enfin, en danse, avec Carmen Ledesma et Pilar Montoya La Faraona. En 2014, elle rencontre Juan Peña El Lebrijano à Séville, qui deviendra son professeur et sa principale influence. À ce jour, son dévouement et son talent font d'elle l'une des artistes les plus recherchées de la scène flamenco française.

Diego el Kinki - machines et voix. Madrilène basé à Paris, el Kinki a une formation de saxophoniste de jazz, et commence à travailler dans des groupes funk et afrobeat à la fin des années 90. Avec l'arrivée du nouveau siècle, il se tourne vers les machines et la musique électronique, et commence à rechercher un son électronique flamenco. Entre 2007 et 2015, il crée son premier groupe, El Ultimo Grito, avec lequel il enregistre deux LP de fusion flamenca. Parallèlement, il développe d'autres projets avec des artistes tels que le flamenco Miguel Sánchez et la percussionniste indien Nantha Kumar. Sa rencontre avec la cantaora Cécile Evrot l'amène à créer un projet centré sur le cante le plus traditionnel, avec le trio Cécile, les Kinki & Botta.

Philippe Botta - sax soprano, sax ténor, ney turc. Depuis ses débuts dans le jazz et le rock alternatif, le saxophoniste et flûtiste Philippe Botta a cherché à associer musiques du monde et culture de l'improvisation, avec la salsa et le latin-jazz, en collaboration avec des artistes tels que Tito Puentes, Pedro Urbina et Tumpak. Par la suite, le ney turc lui a permis d'explorer toute une série de musiques méditerranéennes, comme la musique arabo-andalouse, avec Michel Bizmut et Fehti Tabet, la musique turque, avec Senem Diyici et Okay Tamiz, ou la musique iranienne, avec Bijan Chemirami. Depuis 2006, il est membre du trio de jazz balkanique Hradcany.